Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 15:19

 Par Adrien Pagliano et Killian Forel

 

L'ïle de la Réunion est située dans l'océan Indien à environ 100 km à l'est de Madagascar. C'est une île volcanique située sur un point chaud. Un point chaud est une remontée magmatique d'origine mantellique (du manteau) à l'origine d'édifices volcaniques, notamment les allignements volcaniques intra-plaque. La source de magma est immobile contrairement aux plaques lithosphèriques qui se déplacent au dessus du manteau.

Une île volcanique correspond à du magma solidifié. Un jour, l'île volcanique ne se situera plus au dessus du point chaud : le volcan va s'éteindre tandis que le point chaud continuera son activité. Cela va permettre la création de nouvelles îles volcaniques.

La plaque indienne, sur laquelle se situe l'Île de la Réunion, se déplace vers le Nord-Est à raison de 2,5 cm/an. D'ailleurs, il y a 65 millions d'années, l'Inde se situait au dessus de ce point chaud. C'est à cette époque qu'il y a eu la formation des Trapps du Deccan, immenses coulées de lave (voir illustrations).

Si on pouvait revenir dans un million d'années on pourrait constater le déplacement de la Réunion de 2500 km vers le Nord-Est !

De nombreux archipels se sont formés de la même façon, comme l'archipel d'Hawaii.

Le volcanisme de point chaud n'a par contre absolument rien à voir avec les arcs insulaires comme le Japon et l'Indonésie.

 

la-reunion.JPG

Les points chauds en image :

http://dboudeau.fr/site/?p=1649

http://expositions.bnf.fr/ciel/elf/4tecto/07chaud.htm

 

Partager cet article
Repost0
Published by lebioblog - dans BIOACTU
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 11:50

Inversion des pôles : pour 2012 ?

par Juliette Roux et Bastian Gras

 

 Depuis que l'on a découvert que le calendrier des Mayas s'arrête le 21 Décembre 2012, certaines personnes pensent qu'un événement dramatique se produira ce jour là. Plusieurs scénarios catastrophes ont été imaginés, notamment une inversion des pôles, du fait de la dérive du pôle nord magnétique qui a atteint des records ces dernières années. Mais cela se passera-t-il vraiment d'ici de la fin de l'année 2012 ?

 

inversion pole

 

Tout d'abord qu'est ce qu'une inversion des pôles ? Il s'agit tout simplement de l'inversion des pôles magnétiques nord et sud. Ce phénomène se produit lorsque le champ dipolaire diminue puis s'annule avant de se reconstituer dans une polarité inverse. Grâce à l'étude des plaques océaniques, on sait que des inversions ont déjà eu lieu dans le passé, et le dernier événement majeur à s'être produit remonte à 780 000 ans. En ce moment et depuis un peu moins de deux décennies, la dérive du pôle nord magnétique atteint des records jamais enregistrés, pas moins de 55 kilomètres par an ! Cette accélération est en effet passée d'une dérive de 15 km/an à 55km/an au milieu des années 1990.

 

migration pole

 

Cependant, Arnaud Chulliat, physicien annonce que « Nous sommes loin de connaître les rouages d'une inversion ». Premièrement, le record de la dérive du pôle nord magnétique n’amènera pas nécessairement à une inversion car le champ magnétique terrestre n'est pas stable et varie régulièrement. De plus, l’inversion du champ magnétique n'est jamais un phénomène brutal à l'échelle humaine. Enfin, bien que l'intensité du champ magnétique a diminué ces dernières années, sa valeur reste encore élevée. Or avant une inversion, le champ perd 90% de sa valeur. Comme l'affirme Julien Aubert, « Si nous vivons une inversion des pôles, nous n'en sommes qu'au début »

 

Quels impacts pourraient être générés par l’inversion des pôles ?
Tout d’abord, les boussoles, au lieu d’indiquer le nord magnétique, indiqueront le sud magnétique. Tout serait alors inversé ! De plus tous les instruments basés sur le sud magnétique tels que les instruments de vol pour les avions, seront désormais inefficaces. Nous subirons des bombardements cosmiques qui provoqueront des cancers de plus en plus fréquents. Enfin nous auront aussi des orages magnétiques (orages dus au vent solaire ) un peu partout sur la planète et de plus en plus régulièrement, ainsi que des aurores boréales.

C'est justement pour ces raisons qu'un inversion des pôles magnétiques n'aura pas lieu en 2012, et d'après les scientifiques, aucune inversion magnétique n'aura lieu avant 4012 !

 

Si un événement dramatique a lieu en cette fin d’année, ça ne sera en tout cas pas dû à une inversion des pôles terrestres...



Sources :

Article du magazine Sciences et Avenir de Mars 2012

http://sommeteo.free.fr/inversion_des_poles.htm#chapitre 5

 

 



Partager cet article
Repost0
Published by lebioblog - dans BIOACTU
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 14:21

 

Gaz de Schiste : une alternative raisonnable ?

par Juliana Rademaker

 

 1. Qu’est ce que le gaz de schiste ?

 

Du fait de l’épuisement des ressources naturelles en pétrole et en gaz et de la hausse de leur prix ces dernières annèes, l’exploitation des gaz de schiste est devenue intéressante. Comme leur nom l’indique, les gaz de schiste sont des gaz naturels composés principalement de méthane, formés et emprisonnés dans des schistes. Les schistes sont des roches d’aspect feuilleté, situées entre 2000 et 3000 mètres de profondeur.

 

2. L’extraction du gaz

 

L’extraction du gaz de schiste nécessite une technique très particulière, nommée fracturation hydraulique. Le principe est simple: après un forage vertical pour atteindre la couche de schiste, on pénètre la roche horizontalement, puis on igaz-de-schiste.jpgnjecte du liquide de fracturation composé de milliers de litres d’eau (de 7 à 15 millions de litres) à haute pression (600 bar) chargés en sable et en produits chimiques pour fracturer la roche et pousser le gaz vers la surface. Lors de l'extraction, plus de la moitié du liquide de fracturation reste dans la couche de schiste, le liquide récupéré en surface est évacué vers des usines de retraitement. Le gaz de schiste récupéré est raffiné sur place avant d'être transporté pour stockage ou utilisation directe.

 

3. Risques sur l’environnement

 

Cependant, vous avez sans doute remarqué que le gaz de schiste fait polémique ces derniers temps. En effet, la technique utilisée pour l’extraction du gaz de schiste n’est pas sans danger pour l’environnent. Premièrement, les résidus de gaz et de liquide de fracturation peuvent contaminer les eaux souterraines et les nappes phréatiques, utilisées pour l’alimentation en eau potable. Deuxièmement, le principal composé du gaz de schiste, le méthane, est l’un des principaux gaz à effet de serre et participe à la pollution de l'air et de l'eau.

 

 

L'exploitation des gaz de schistes est une idée innovante et originale. Cependant ce n’est pas une alternative durable car elle n’est pas sans risques pour l’environnement du fait des méthodes d’extraction qui ne sont pas entièrement contrôlées. Il est préférable de se tourner vers une énergie plus saine pour l’environnement comme l’énergie solaire ou encore l’énergie géothermique.

 

Sources

http://www.ifpenergiesnouvelles.fr/espace-decouverte/tous-les-zooms/les-gaz-de-schistes-shale-gas

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/gaz_de_schiste/185623

 

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-gaz-schiste.xml

 

Partager cet article
Repost0
Published by lebioblog - dans BIOACTU
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 13:01

 

Et si l'Homme venait à disparaître?

par Amandin Coisne, Alizée Roguet et Alizée Danckaert

 

 Causes de la disparition possible des Hommes:

 

-Hypothèse n°1: Accidents/Guerres

-Hypothèse n°2: Épidémie mortelle chez les hommes

-Hypothèse n°3: Météorite/Forte activité volcanique

-Hypothèse n°4: Nouvelle ère glaciaire

 

L‘homme pourrait disparaître de différentes manières, mais alors, on peut se demander qui deviendrait l‘espèce dominante sur Terre , celle qui prendrait la place de l‘homme, la plus haute sur une échelle regroupant toutes les créatures vivantes sur Terre.

 

Voilà 4 espèces qui pourraient devenir l‘espèce dominante si l‘homme venait à disparaître:

 

-1ère proposition: Le rat

Le rat : petit mammifère vivant généralement en colonie.

 

rat.jpg

 

Les 5 atouts du rat :

 

1. Il est capable de faire une carte mentale de son environnement. Un atout pour trouver les meilleurs coins à nourriture sur un grand territoire

2. Il est altruiste : un rat en cage renonce à une friandise si cela a comme effet de délivrer un choc électrique à un congénère

 

Étonnante expérience qui nous renvoie une image sur les 3 catégories d'humains : le dominant, le dominé et l'autonome.
D'après cette expérience, cela dépend du groupe dans lequel on se situe, et du critère de compétence isolée.
A l'inverse des rats, nous avons à priori la possibilité de sélectionner l'univers dans lequel on souhaite évoluer et donc libre à nous de choisir notre catégorie en fonction de nos compétences si l'on est un minimum malin...
http://www.dailymotion.com/video/x97o6o_les-rats-plongeurs-experiences-de-d_tech

 

3. Il est très fertile : une femelle peut avoir (théoriquement) 1 000 descendants par an

4. Il a un estomac qui lui permet de digérer n’importe quoi, même des charognes

5. Il a des "mains" qui lui permettent de manipuler toutes sortes de choses. Il peut également courir, grimper, nager et sauter.

 

-2ème proposition: La fourmi

La fourmi : minuscule insecte vivant dans une fourmilière entourée de ses milliers de congénères.

 

fourmi.jpg 

1. Elles ont l’avantage du nombre : plusieurs millions de milliards d’individus sur Terre et une masse équivalente à celle de l’humanité.

2. Elles mangent de tout.

3. Elles pratiquent l’élevage et la culture de champignons.

 

Les pucerons sécrètent un liquide sucré appelé le miellat. Normalement il tombe au sol, mais certaines fourmis s’en nourrissent. Les fourmis tiennent à distance les prédateurs des pucerons et les transportent aux meilleurs emplacements pour se nourrir. Certaines les accueillent au sein même de la fourmilière, pour les espèces se nourrissant sur les racines des plantes. Les fourmis sont donc les seuls animaux connus à posséder, tout comme l’homme, des animaux domestiques.

 

4. Elles peuvent porter jusqu’à 60 fois leur poids

5. En groupe, elles peuvent s’attaquer à des proies jusqu’à 10 fois plus grosse qu’elles.

 

- 3ème proposition: Les corvidés (corbeaux, corneilles, pies)

   

corbeau.jpg

  1. Le corbeau à un gros cerveau par rapport à sa taille.

  2. Le corbeau mange de tout.

  3. La pie à conscience d’elle-même : elle peut se reconnaître dans un miroir.

  4. Le corbeau réussit très bien une expérience ou il faut faire monter le niveau de l’eau dans un tube pour récupérer de la nourriture : il utilise des petits cailloux. Une autre expérience à montré qu’il peuvent fabriquer des outils : http://www.youtube.com/watch?v=efcIsve5wu8&feature=related

  5. Le gai buissonnier comprend que ses congénères peuvent avoir des pensées différentes des siennes

- 4ème proposition : Les singes 

 Les singes de l'ancien monde : mammifères les plus proches de l’homme.

1. Les singes sont les candidats qui paraissent les plus évidents, en effet, nous partageons un ancêtre commun et nous avons plus de 98 % de notre patrimoine génétique en commun.

2. Les singes sont capables de fabriquer des outils rudimentaires pour faciliter leur vie courante: http://www.youtube.com/watch?v=_MgHBvp1uwk

3. Ils ont également conscience d’eux-mêmes comme le prouve cette expérience de National Geographic : http://www.youtube.com/watch?v=vJFo3trMuD8

4. Les singes vivent en société, ils s’entraident, ils s’enlèvent les poux et partagent leur nourriture.

5. Enfin, ils sont capables de prévoir les conséquences futures de leurs actions et peuvent planifier une suite d’actions définies. Cette expérience avec une cacahuète au fond d’un tube que le singe tente de récupérer: http://www.youtube.com/watch?v=yrPb41hzYdw

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS : lire le N° de Sciences et Vie Junior de mars 2012

 

svj.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by lebioblog - dans BIOACTU

Le Bioblog, C'est Quoi ?

  • : lebioblog
  • : Le bioblog du lycée de Ferney-Voltaire? Des articles, des photos et des vidéos conçus par des élèves du lycée. Rubriques proposées: BIOACTU: des articles sur l'actualité en biologie et en médecine. BIOTECHNO: pour comprendre les techniques utilisées en biologie cellulaire. BIOACTION: le développement durable au lycée.Et plus encore... En bonus, la rubrique BIOWEB: une sélection de sites pour réviser ses cours. Conception et coordination : Jean-Yves Guichot
  • Contact

Recherche

Liens