Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 16:21

 par Sarah Bernaudin, Lucas Chaleyssin, Manon Eck et Mohamed Ndoye

 

On appelle antigène toute substance étrangère à l'organisme capable de déclencher une réponse immunitaire visant à l'éliminer. On trouve ces antigènes à la surface des bactéries ou des virus. Il s'agit le plus souvent de protéines ou de peptides (fragments de protéines) qui sont reconnus de manière spécifique par des anticorps. Un anticorps est une protéine capable de reconnaître de manière spécifique un antigène particulier. Les anticorps sont produits par les lymphocytes B qui jouent un rôle important dans le système immunitaire.

 

schema-anticorps-2.JPG

Dessin montrant la reconnaissance d’un antigène par un anticorps d’un lymphocyte B.

 

Le test ELISA (Enzyme-Linked Immuno Assay) permet de détecter la présence d’un anticorps spécifique dans un échantillon de sang. Ici nous allons tester le sang de deux patients pour savoir s’ils ont été en contact avec le VIH, et donc s’ils présentent les anticorps spécifiques au VIH. Le terme VIH désigne le Virus de l’Immunodéficience Humaine. Lorsqu’une personne est infectée par ce virus, celui-ci va détruire progressivement certaines cellules qui coordonnent l’immunité (c’est-à-dire les défenses de l’organisme contre les microbes).

 

Le test réalisé est le suivant :

 

étape 1 

Fixation de l’antigène : L’antigène connu (fragment du VIH), spécifique à l’anticorps du VIH, est déposé au fond d’un puits. L’antigène se fixe de manière électrostatique. Les puits sont ensuite lavés pour enlever les antigènes non fixés.

 

 

 

 

etape-2.JPG

  

Fixation de l’anticorps à doser : On dépose notre échantillon à doser (sérum contenant ou non l’anticorps), ainsi que nos standards (solution contenant des concentrations connues d’anticorps) dans différents puits remplis d’antigènes. Les anticorps spécifiques dit anticorps primaires, s’ils sont présents, vont se fixer aux antigènes. Un lavage des puits est nécessaire pour enlever les anticorps non fixés

 

 

  

etape-3.JPG

Fixation de l’anticorps secondaire : On dépose ensuite un anticorps secondaire couplé à une peroxydase (enzyme qui transforme une molécule, le TMB, en produit coloré). C’est l’anticorps secondaire qui va reconnaître l’anticorps primaire. Un lavage des puits est nécessaire pour enlever les anticorps secondaires non fixés





 

étape 4

Révélation : On dépose le TMB spécifique à l’enzyme peroxydase. Si la réaction est positive (présence de l’anticorps recherché, ceux du VIH), le TMB va être transformé et induire une coloration bleue. Ainsi on saura que le patient est porteur du VIH car il présente des anticorps contre cette maladie. Il est séropositif. Au contraire si la solution reste incolore le patient n’est pas atteint du VIH.

 

 

 

 

L’intensité de la coloration est proportionnelle à la quantité d’enzyme présente et donc à la concentration d’anticorps recherchés.Plus la coloration est bleue est plus le patient présente d’anticorps.

 

Résultat 1 : L’échantillon du patient 1 n’est pas coloré.

L’anticorps secondaire qui possède l’enzyme peroxydase n’est pas présent, ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’anticorps primaires, car les anticorps primaires permettent aux anticorps secondaires de se fixer. On peut donc en conclure qu’il n’y a pas d’anticorps primaires compatibles avec ces antigènes dans le plasma testé. L’individu 1 n’a donc pas été en contact avec l’antigène, il n est donc pas séropositif (séro=sérum qui signifie plasma).

 

test-4.JPG

 

Résultat 2 : L’échantillon du patient 2 est coloré en bleu.

La couleur est bleue, cela veut dire que l’anticorps secondaire possédant l’enzyme peroxydase est présent. Ainsi le TMB s’est transformé en molécule bleue. Or les anticorps secondaires ont besoin de se fixer sur les anticorps primaires pour agir. Donc il y a des anticorps primaires compatibles avec les antigènes dans le plasma. Donc l’individu 2 a été en contact avec l’antigène et donc séropositif.

Test-3.JPG Illustrations : BiOutils

Partager cet article

Repost0
Published by lebioblog - dans BIOTECHNO

Le Bioblog, C'est Quoi ?

  • : lebioblog
  • : Le bioblog du lycée de Ferney-Voltaire? Des articles, des photos et des vidéos conçus par des élèves du lycée. Rubriques proposées: BIOACTU: des articles sur l'actualité en biologie et en médecine. BIOTECHNO: pour comprendre les techniques utilisées en biologie cellulaire. BIOACTION: le développement durable au lycée.Et plus encore... En bonus, la rubrique BIOWEB: une sélection de sites pour réviser ses cours. Conception et coordination : Jean-Yves Guichot
  • Contact

Recherche

Liens