Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 09:29

Demandez le programme !

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 07:17
Comment aider des réfugiés avec le solaire ?

Retrouvez les reportages réalisés dans le cadre de l'AP Radio sur :

http://www.radiozones.com/questionsdejeunes_refugiestchad.php

Plus d'infos :
http://solarcooking.wikia.com/wiki/Tchad

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 10:28

par Pauline Chevalier, Mathilde Fauchard et Valentin Julia

L’alimentation est, d’un point de vue climatique, responsable de 36% des émissions de gaz à effet de serre en France. En effet, du champ à la poubelle, notre système agricole alimentaire mais aussi nos déplacements ont d’importants impacts environnementaux et sanitaires.
Le “manger local”, “le manger de saison” et “la limitation des déplacements” sont des solutions locales pour un bénéfice global.

1) Le “Manger local”
Le “manger local” a pour but premier de diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées notamment au déplacement du produit à travers le monde mais aussi aux déplacements du consommateur.
En effet, il faut savoir que pour produire 1kg de bœuf, l’homme produit près de 18kg de CO2.

L’itinéraire d’un steak haché en production conventionnelle et les émissions de gaz à effet de serre qui y sont liées. (source : http://macop21.fr/defis/je-mange-moins-de-viande/)

L’itinéraire d’un steak haché en production conventionnelle et les émissions de gaz à effet de serre qui y sont liées. (source : http://macop21.fr/defis/je-mange-moins-de-viande/)

Ainsi, il faut privilégier les produits issus de productions locales (dans les grandes surfaces, les boutiques bio...) et préférer les denrées acheminées par train (les rejets de CO2 sont plus faibles). Du point de vue économique, il est possible aussi de s’approvisionner en vente directe : à la ferme, dans les magasins collectifs d’agriculteurs ou dans une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne : association entre consommateurs et agriculteurs qui s’engagent pour un temps. Ainsi, le consommateur paye son panier en avance et l’agriculteur le fournit en légumes et fruits bio).
Les avantages de cette pratique sont nombreux. Bien-sûr il favorise les circuits courts et diminue donc les rejets de gaz à effets de serre. Mais économiquement parlant, cette solution a un bénéfice global. En effet, les AMAP apportent une garantie de salaire à l’agriculteur mais aussi un contact entre le consommateur et le producteur, avec pour le consommateur la garantie de bons produits frais, avec souvent peu de pesticides. 

2) Le “Manger de saison”
Tout comme le “manger local”, le “manger de saison” a pour but premier de diminuer les émissions de gaz à effet serre liées notamment à l’importation de produits à travers le monde en dehors de leur période naturelle de production. 
Par exemple, une tomate produite hors saison, sous serre chauffée ou produite à l’Etranger, aura émis à son arrivée en France jusqu’à 10 fois plus de gaz à effet de serre qu’une tomate produite sous serre non chauffée en SAISON ! 
De même, une botte d’asperges importées par avion du Mexique et achetées en février (hors saison) aura consommé 5,0 litres de pétrole. A l’inverse, une botte d’asperges de Suisse achetées au mois de mai (en saison) aura consommé 0,3 litres de pétrole.
 

Asperges du Mexique, Asperges de Suisse (Source : http://assets.wwf.ch/downloads/wwf_faktenblatt_ernaehrung_fr_2.pdf)

Asperges du Mexique, Asperges de Suisse (Source : http://assets.wwf.ch/downloads/wwf_faktenblatt_ernaehrung_fr_2.pdf)

Ainsi il faut privilégier les approvisionnements locaux et éviter les légumes produits sous serre chauffée ; faire ses courses avec les saisons (Par exemple, L’HIVER : les clémentines et les courges ; LE PRINTEMPS : les cerises et les petit-pois ; L’ETE : les fraises et les tomates/courgettes ; L’AUTOMNE : La châtaigne et le maïs).
Cette solution est au service à la fois de la diminution des rejets en CO2 mais diminue aussi la distance de transport et donc de ce fait, moins de traitements sont utilisés pour la conservation des aliments lors du transport et il y a moins d’impacts sur notre environnement mais aussi notre santé.

3) Limiter les déplacements
Le but de limiter les déplacements est encore de diminuer les rejets de gaz à effet de serre. 
Par exemple, un passager émet par kilomètre environ 2,2g de CO2 (en train) ; 30g de CO2 (en bus) ; 115g de CO2 (en voiture) et 153g de CO2 (en avion). 
Ces chiffres ne sont pas assez représentatifs mais ils le deviennent sur une longue distance. En effet, pour un aller Genève-Lyon (environ 150km), un passager émet :
- En train, environ 2,2 x 150 = 330 g = 0,33 kg de CO2
- En bus, environ 30 x 10-3 x 150 = 4,5 kg de CO2
- En voiture, environ 115 x 10-3 x 150 = 17,25 kg de CO2
- En avion, environ 153 x 10-3 x 150 = 22,95 kg de CO2.

Ainsi, il faudrait favoriser le covoiturage (association de personnes pour accomplir un trajet commun dans un même véhicule), l’autopartage également (système qui permet à un groupe de personnes de partager un véhicule et de l’utiliser de façon ponctuelle). Il est préférable de privilégier aussi les transports en commun principalement en train, en tramway, en métro puis en bus et d’utiliser son vélo pour les trajets courts.
Cette solution permet de réduire la pollution mais aussi de réduire les frais de déplacement.

A vous de choisir et d'agir.

A LIRE ET VOIR D'URGENCE SUR LE SUJET :

http://alternatives.blog.lemonde.fr/2016/02/03/que-faire-apres-les-revelations-de-cash-investigation-sur-lagriculture-qui-tue/

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 20:31
Paroles d'écodélégués

Je m’appelle Leonora, je suis en Terminale S et je suis éco-déléguée depuis maintenant 3 ans. Les éco-délégués sont un groupe d’élèves sérieux et motivés cherchant à sensibiliser les jeunes de notre lycée aux gestes et attitudes écoresponsables à adopter. Au sein de ce groupe plusieurs actions sont proposées afin que chacun puisse trouver son centre d’intérêt. Cette année, je m’occupe de l’atelier recyclage. L’atelier consiste à rendre les objets utilisés du quotidien, qui normalement devraient finir dans une poubelle, en objets réutilisables. Par exemple, nous avons transformé des capsules de cafés en colliers ou bracelets pour femme, des canettes de soda en cendriers et même des rouleaux de papiers toilettes en sapin de Noël.

Parmi les nombreuses actions proposées par les éco-délégués, il y a les livres, ce qui comprend la vente, la récupération ainsi que le rangement, le jardinage, ainsi que la cantine avec le tri des déchets mais aussi les propositions de menus végétariens. Nous organisons aussi chaque année une journée qui permet de montrer aux autres élèves ce que nous faisons tout au long de l’année, mais aussi de les sensibiliser davantage et peut être même de recruter de nouveau éco-délégués.

Cette année scolaire était organisée la journée ‘’Change (pour) ton climat’’ le vendredi 18 décembre. Notre but était de refaire la même journée que l’an passé qui avait très bien fonctionné et dont beaucoup étaient très satisfaits. Nous avons remplacé certains ateliers et tout de même gardé d’autres ateliers: tels que la récupération et vente des livres, des vêtements et de jouets mais aussi l’atelier recyclage et l’animation cuisson solaire. Parmi les nouveaux ateliers proposés il y avait un débat sur le changement climatique, la plantation d’un arbre, un parcours de maniabilité trial, mais aussi des animations proposées par les AP de SES. Cette année, la journée a été moins bénéfique que l’année dernière même si je reste toutefois assez satisfaite. De mon point de vue, une journée c’est trop court et il faudrait étendre cela à une semaine, en intervenant pendant les pauses de midi, car cela permettrait de mettre au courant plus de monde.

Par ailleurs, ce qui me plait le plus dans le groupe des éco-délégués c’est que c’est un groupe assez ouvert, les professeurs accueillent à bras ouvert toutes les propositions et étudient et prennent au sérieux chacune d’entre elles. De plus, le fait que plusieurs actions soient proposées permet de choisir en fonction de ses centres d’intérêts et donc de contribuer pleinement à l’atelier. Les éco-délégués c’est aussi un moyen de faire de nouvelles connaissances avec des élèves du lycée de mêmes centres d’intérêt que soi.

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 10:43

Les élèves d'AP 2nde de l'option radio ont réalisé leurs premiers reportages diffusés sur la radio partenaire.

Le sport peut-il nous faire courir des dangers ?
avec Cyrille Eymard, professeur de sport au Lycée

Comment utiliser l’informatique au quotidien pour ses loisirs ?
avec Jean-Philipe Foisset, professeur des sciences de l’Ingénieur au Lycée

Cinéma : comment organiser une programmation ?
avec Michel Frère, coresponsable de l’association Cultures & Cinéma dans le Pays de Gex

Comment éliminer les déchets dans le Pays de Gex ?
avec Muriel Lasvel, chargée du traitement des déchets à la Communauté de Communes du Pays de Gex

Alcool et drogues : les dangers de l’addiction,
avec Sylvaine Mathieu infirmière scolaire au Lycée

Entre concert et tournée La vie d’un musicien
avec Philipe Ekeke, musicien

Jeunes reporters pour l'environnement

Pour les écouter, cliquez sur le lien :

http://www.radiozones.com/questionsdejeunes.php

L'équipe se prépare pour participer au concours "Jeunes reporters pour l'environnement" avec deux reportages en préparation.

A suivre...

Jeunes reporters pour l'environnement
Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 15:55

Vendredi 18/12, c'est la journée "change (pour) ton climat".

- Vente de livres et d'objets réalisés par les éco-délégués de l'atelier créatif. Les bénéfices seront versés pour l'association « Tchad Solaire » (voir les détails ci-dessous).
- Expositions diverses sur "le climat" mais aussi "nos robinets et les économies d'eau", "la cuisson solaire", "bénéfices des plantes du jardin"... dans le hall d'entrée et au jardin dans la cour du lycée.
- Exposition sur le recyclage des déchets par le SIDEFAGE (Syndicat Intercommunal de gestion des DEchets du FAucigny Genevois)- Exposition sur la réutilisation des matériaux par l'Atelier Gessien de Collecte et de Recyclage. Une collecte de vêtements et jouets sera organisée le matin.
- Animations sur le temps de midi par les AP SES
- Animation sur la cuisson solaire de 13h30 à 14h40 (salle de SVT).
- De 12h à 13h30, venez tester votre équilibre à vélo dans la cour du lycée. Prêt de vélo pour réaliser un parcours maniabilité et trial.

- Dans l'une des salle info, en libre accès, des sites de jeu et des reportages sur le climat :

Clim'City : http://climway.cap-sciences.net/climcity.php

Le jeu du changement climatique : http://www.alterecoplus.fr/cop21-aidez-francois-hollande-a-boucler-un-accord-sur-le-climat-201512041600-00002673.html

Des éco-délégués feront passer le message dans les classes.

Nous comptons sur votre enthousiasme.

Pour en savoir plus :

- l'Atelier Gessien de Collecte et de Recyclage : http://agcratelierinsertion.blogspot.fr/

l'Atelier Gessien de Collecte et de Recyclage (l'AGCR) est un atelier d'insertion par l'activité économique situé à Saint Genis Pouilly, dans le Pays de Gex. Il collecte, recycle et revend des meubles, de l'électroménager, des livres, de la vaisselle, des vêtements… avec 24 salariés en insertion.

- Le SIDEFAGE : http://www.sidefage.fr/

Le SIDEFAGE est un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale). Son nom signifie : Syndicat Intercommunal de gestion des DEchets du FAucigny GEnevois, étendu depuis sa création au Bassin Bellegardien, Pays de Gex, Pays de Seyssel et Haut Bugey.

Change (pour) ton climat : tout un programme

- L'association TCHAD SOLAIRE : http://tchadsolaire.com/

La nourriture distribuée aux réfugiés par le Programme Alimentaire Mondial consiste en général en aliments secs (en raison de la longue durée de transport entre les zones de production et le Nord du Tchad), donc de la farine de maïs, soja, ou similaire, des haricots ou lentilles, un peu d'huile et de sel. Cette nourriture ne peut être mangée qu’après cuisson. Dans ces régions semi-désertiques, le bois de chauffe est extrêmement rare ou absent. Par contre, la cuisson par énergie solaire est possible entre 300 et 330 jours par an.

Avant l’arrivée de Tchad Solaire et l’introduction des différents types de fours solaires, les femmes réfugiées sortaient très souvent du camp pour chercher du bois de chauffe. Ces sorties ont souvent donné lieu à des conflits très sévères.

TchadSolaire a mis en place des projets de formation pour la construction, l'utilisation et l'entretien des cuiseurs solaires, dans les camps des réfugiés du Darfour situés dans l’Est du Tchad à Iridimi (2005), Touloum (2007) et Oure Cassoni (2008)...

- Portraits d'un monde ébranlé par le changement climatique :

Fonte accélérée des glaciers, montée des eaux, sécheresses et inondations : aux quatre coins du monde, le dérèglement climatique est à l'œuvre. Partout, il affecte les modes de vie, menaçant les cultures et la sécurité des populations. Pour en saisir la complexité, l'urgence et les adaptations possibles, Le Monde s'est rendu dans les lieux les plus emblématiques du réchauffement de la planète et parfois les plus reculés. Récit en 14 reportages interactifs.

http://www.lemonde.fr/planete/visuel/2015/10/12/portraits-d-un-monde-ebranle-par-le-changement-climatique_4787708_3244.html

- Le cinquième rapport du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) :

La synthèse de référence des travaux de milliers de chercheurs pour comprendre les changements climatiques passés et à venir.

http://leclimatchange.fr

Cuiseurs solaires au Tchad - Copyright 2015. TchadSolaire. All rights reserved

Cuiseurs solaires au Tchad - Copyright 2015. TchadSolaire. All rights reserved

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 15:40

Vendredi 18 décembre, c'est la journée "Change (pour) ton climat" coordonnée par le groupe de travail "développement durable" du lycée avec la participation (active) des éco-délégués.

Des animations, des expositions, des projections de films...

En attendant, pour en savoir plus sur le changement climatique, ses enjeux, les solutions possibles, cliquez sur les liens :

10 vidéos pour comprendre les changements climatiques

Une sélection de vidéos pour s'informer et se forger son propre opinion.

Carbone sol - ID - aire

Les travaux d'élèves de T ES et T S du lycée et des extraits audios du débat mené l'an dernier sur le sujet. Actualisation à venir.

Un arbre pour le climat

Planter un arbre ? Une bonne idée pour, en plus, préserver la biodiversité.

Change (pour) ton climat
Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 07:53
Change pour ton climat

Tous les élèves du lycée sont invités à venir voter (au CDI) pour les propositions d'actions pour lutter contre les changements climatiques.

Ces propositions ont été émises durant la journée "Change pour ton climat" organisée au lycée le 16 janvier.

Les 10 propositions retenues seront transmises par le groupe développement durable pour être présentées dans le cadre de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Les propositions de 150 élèves de Terminale S et ES pour la conférence de Paris

(2x/3x/4x = proposée 2/3/4 fois. GES = Gaz à Effet de Serre)

1- Charte environnementale pour les établissements scolaires à introduire dans les règlements intérieurs.

2- Passer des films pour sensibiliser les élèves au fait que chaque petit geste a des conséquences globales importantes

3- Imposer des normes d'isolation plus strictes pour toute nouvelle structure construite (3x)

4- Limiter les importations en privilégiant les productions locales (AMAP : Association pour le Maintient d'une Agriculture Paysane) (2x)

5- Établir une coopération internationale : les pays les plus puissants reversent de l'énergie et de l'argent pour aider les pays émergents, favoriser les énergies « vertes » et éviter la prolifération nucléaire.

6- Rénover les bâtiments existants pour une meilleure isolation (et un meilleur confort)

7- Plus de transport en commun et de parking aux abords des villes pour les utiliser

8- Décentraliser les entreprises pour fluidifier les transports et éviter les émissions de GES

9- Soutenir les pays peu développés économiquement afin qu'ils renforcent leur législation anti-pollution ce qui éviterait que les entreprises des pays riches délocalisent leur production chez eux

10- Rendre les transports en commun et voitures électriques plus disponibles

11- Réguler plus la pollution

12- Stopper l'expansion de la technologie (ex : ipad) dans les écoles

13- Encourager la recherche sur les nouvelles technologies

14- Éduquer dès le primaire avec des campagnes de sensibilisation forte. (4x) Ex...

15- ...(avantage à s'engager dans les technologies et énergies renouvelables)

16- Remettre en place le système de consigne (achat un peu plus cher, mais récupération de la différence en rendant les bouteilles)

17- Investir dans des technologies pour améliorer les matériaux isolants et les rendre moins chers.

18- Investir dans des technologies permettant d'éliminer les déchets radioactifs

19- Instaurer un jour sans viande/poisson dans les cantines

20- Taxer les commerces qui n'éteignent pas leurs enseignes la nuit

21- Instaurer un quota en fonction du nombre de km parcouru, de l'environnement (ville/campagne) et du métier

22- Récompenser les ménages utilisant le moins d'énergie non-renouvelable et la plus grande part d'énergie renouvelable

23- Obliger les communes à avoir une proportion importante d'espace vert

24- Garantir et améliorer l'accessibilité des transports publics locaux (bus, covoiturage) et...

25- … donner des alternatives comme les pistes cyclables

26- S'assurer que les aides économiques aux pays en voie de développement soient allouées à la condition d'un développement durable

27- Baisser le prix du bio en... (2x)

28- taxant engrais et pesticides pour faire monter le prix du « non-bio »

29- Limiter les vols en avion par des taxes pour les voyageurs

30- Taxer les transports de biens pour qu'un produit soit moins cher en local

31- Faire des recherches pour capter l'énergie des éclairs

32- Que chacun fasse sa part

33- Pas d'OGM dans les restaurants scolaires

34- Subventionner ceux qui ont de bons comportements

35- Favoriser le système de location de voiture électrique

36- Aider les mairies à diminuer les places de parking …

37- tout en augmentant les transports en commun gratuit (2x)

38- développer les jardins potagers

Change pour ton climat

Pour en savoir plus sur la conférence "Paris 2015" : http://www.cop21.gouv.fr/fr

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 16:03

Faisant suite à la grande journée « Change pour ton climat ! » du vendredi 16 janvier durant laquelle de nombreuses animations avaient été organisées par et pour les élèves (vente de livres et de vêtements d’occasion, discussions, conférences sur le climat…) la Cité Scolaire Internationale de Ferney-Voltaire a organisé du 1er au 7 février la 5ème mobilité du projet COMENIUS « Our World, Our Future » consacré à l’énergie et au développement durable.

IMG 20150204 101121-copie-1IMG_20150204_101133.jpg

28 élèves de 12 à 19 ans et 11 professeurs étrangers, venus d’Italie, de Hongrie, de Pologne, de Norvège et du Royaume Uni ont été reçus.

Le programme, centré sur le changement climatique,  a alterné phases de travail collectif et sorties sur le terrain (notamment à Chamonix pour y observer et comprendre les effets du réchauffement du climat sur les glaciers). Le siège de l’ONU à Genève a également été visité.

IMG_20150204_095839.jpgIMG_20150204_100043.jpg

Les élèves ont constitué 6 commissions de travail (de 6 à 8 membres) pour prendre part à une simulation parlementaire le dernier jour dans la salle de conférence, calquée sur le fonctionnement du Parlement Européen à Strasbourg

Les commissions ont été les suivantes:
ENVI pour environnement, EMPL pour emploi, TRAN pour transports et tourisme,  LIBE pour libertés, REGI pour développement régional, ITRE pour industries et R&D (recherche de développement)

IMG_20150204_094501.jpgIMG_20150206_134408.jpg

IMG_20150206_142402.jpgIMG_20150206_153848.jpg

Les discussions ont été très animées (in English, of course). Tous les élèves ont joué le jeu en se mettant pour quelques heures dans la peau de parlementaires européens bien décidés à faire passer leurs propositions devant une assemblée constituée pour l’occasion d’adolescents acteurs de ce monde. Bravo à eux.

IMG_20150206_154111.jpgIMG_20150204_094725.jpg

Une dernière mobilité pour le projet est prévue en Hongrie au mois d'avril

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 11:43

decopartners

 

La semaine du 2 au 6 février 2015, la cité scolaire internationale de Ferney Voltaire accueillera les élèves (de 12 à 19 ans) et les professeurs impliqués dans le projet Comenius. Des délégations d’Angleterre, de Pologne, de Hongrie, d’Italie et de Norvège se réuniront durant la semaine pour travailler ensemble sur le changement climatique.

L’objectif sera de présenter une simulation parlementaire qui aura lieu le vendredi et d’en faire ressortir des résolutions autour de six thématiques : l’environnement, l’emploi, le transport, les libertés, le développement régional et l’industrie et la R&D. Ainsi les élèves seront actifs et ce sera également pour eux l’occasion de réfléchir aux enjeux de la démocratie et de la citoyenneté européenne. Trois sorties (aux Rousses, à Chamonix et à l’ONU) seront également encadrées par les professeurs afin de mieux réaliser l’impact du changement climatique pour nos sociétés, à toutes les échelles.

 

Félicitations à la trentaine d’élèves de la cité scolaire (collège et lycée confondus) pour leur implication et leur participation à ces journées de travail. Grand merci aux familles qui accueilleront les élèves des différentes écoles européennes participant au projet.

 

Plus d'infos en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

cropped-bandeaudiary3

 

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTION

Le Bioblog, C'est Quoi ?

  • : lebioblog
  • : Le bioblog du lycée de Ferney-Voltaire? Des articles, des photos et des vidéos conçus par des élèves du lycée. Rubriques proposées: BIOACTU: des articles sur l'actualité en biologie et en médecine. BIOTECHNO: pour comprendre les techniques utilisées en biologie cellulaire. BIOACTION: le développement durable au lycée.Et plus encore... En bonus, la rubrique BIOWEB: une sélection de sites pour réviser ses cours. Conception et coordination : Jean-Yves Guichot
  • Contact

Recherche

Liens