Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 15:37

Les phages au secours de la médecine

 

par Vanessa Parisi et Océane Lataste-Munter

 

Quelques définitions pour mieux comprendre :

Bactéries : organismes vivants unicellulaires et procaryotes présents dans tous les milieux, souvent pathogènes.

Virus : micro-organismes capables de se répliquer en pénétrant dans une cellule

Sans les virus la Terre serait recouverte d’une épaisse couche de bactérie !!

Bactériophage : Virus s’attaquant aux bactéries et se multipliant à l’intérieur de celles-ci provoquant ainsi l’explosion de la bactérie et la propagation des virus dans l’organisme.

Un bactériophage aussi appelé phage est spécifique à une bactérie donnée.

Le phage injecte son ADN dans la bactérie qui va le lire (en effet l’ADN est universel) et va ainsi produire des phages qui vont la détruire.

 

De nos jours, les bactéries sont de plus en plus résistantes aux antibiotiques. Mais pas de panique ! Une solution existe: LES PHAGES !

Pour comprendre leur utilité, visionnez la vidéo (une émission du 11 septembre 2013 sur la RTS) en cliquant sur le lien ci-dessous.

http://www.rts.ch/emissions/36-9/5102290-bacteries-resistantes-des-virus-au-secours-des-malades.html

 

 Résumé : Cette vidéo est un documentaire sur l’utilisation des phages, très répandue à l’est de l’Europe mais méconnue à l’ouest. A travers l’exemple d’un homme atteint de la mucoviscidose, nous découvrons l’efficacité des phages contre cette maladie contre laquelle la médecine occidentale ne peut rien faire. En effet, dans la clinique géorgienne où il est allé, les médecins prélèvent un peu de mucus de ses bronches contaminées par les bactéries et testent sur lui différents « cocktails » de phages. Finalement, le « cocktail » le plus adapté pour détruire la bactérie sera prescrit au malade.

En Géorgie, la prescription des bactériophages est prioritaire sur celle des antibiotiques. En effet, une bactérie peut évoluer et devenir résistante aux antibiotiques alors qu’un phage évolue en même temps que la bactérie. Dans le second exemple de la vidéo, on voit le cas d’un homme, dont la jambe était infectée par un staphylocoque doré contre lequel aucun antibiotique ou greffe n’étaient efficaces. Il était prêt à recourir à l’amputation. Le recours aux bactériophages lui a permis de conserver sa jambe. Pour trouver cette solution, il a dû faire des recherches de son côté. Il peut aujourd’hui marcher mais est en colère contre la médecine occidentale qui ne l’a pas mis au courant de l’existence de ces virus tueurs de bactéries.

Cette vidéo présente les phages comme une solution très efficace. On espère donc qu’ils seront également utilisés en occident prochainement !



Images extraites de la vidéo :

phage1-copie-1 

Les récepteurs du phage reconnaissent la bactérie.  Le phage s’accroche à elle et lui injecte son ADN (contenu dans la tête).

phage 2

Au cours des minutes suivantes, plusieurs phages s’accrochent à la bactérie et lui injectent également leur ADN.

phage-3.jpg

La multiplication des phages à l’intérieur de la bactérie finit par la faire exploser.

 

Remerciements à Karl Perron de l'Université de Genève (BiOutils) pour ses explications éclairées.

banniere

Partager cet article

Repost 0
Published by lebioblog - dans BIOACTU

Le Bioblog, C'est Quoi ?

  • : lebioblog
  • : Le bioblog du lycée de Ferney-Voltaire? Des articles, des photos et des vidéos conçus par des élèves du lycée. Rubriques proposées: BIOACTU: des articles sur l'actualité en biologie et en médecine. BIOTECHNO: pour comprendre les techniques utilisées en biologie cellulaire. BIOACTION: le développement durable au lycée.Et plus encore... En bonus, la rubrique BIOWEB: une sélection de sites pour réviser ses cours. Conception et coordination : Jean-Yves Guichot
  • Contact

Recherche

Liens